Je confirme être un professionnel de santé*

Valider

* Conformément à la loi française de décembre 2011 relative au renforcement de la sécurité sanitaire et à ses décrets d'application de mai 2012, « les sections des sites internet réservées aux seuls professionnels de santé doivent être, à minima, accessibles après une page d'engagement de l'internaute, certifiant qu'il est un professionnel de santé. »

Informations sur les cookies

Les cookies sont des petits fichiers installés sur votre ordinateur ou votre smartphone. Ils nous permettent de stocker des informations relatives à votre navigation sur notre site.

En savoir plus Accepter les cookies

Politique de confidentialité

Accepter les cookies Fermer

Informations sur les cookies

Olea Medical utilise trois types de cookies :

  • Les cookies de session ou de préférences qui sont indispensables à la navigation et au bon fonctionnement du site
  • Les cookies de mesure d’audience et autres traceurs servant à établir les statistiques d’audience du site

Ces cookies sont paramétrés selon les critères d’exemption du consentement tels que définis par la CNIL

Nom du cookieTypeDescription
Nécessaire à la fourniture du serviceMémorise l'attestation obligatoire "professionnel de santé"
Nécessaire à la fourniture du serviceStocke le consentement pour chaque cookie de type “traceur”.
Nécessaire à la fourniture du serviceStocke l'authentification nécessaire au téléchargement des cases reports
Authentification clientEspace client uniquement. Ce cookie ne sera pas installé si vous ne vous connectez pas à votre compte.
Authentification clientEspace client uniquement. Ce cookie ne sera pas installé si vous ne vous connectez pas à votre compte.
Authentification clientEspace client uniquement. Ce cookie ne sera pas installé si vous ne vous connectez pas à votre compte.
Authentification clientEspace client uniquement. Ce cookie ne sera pas installé si vous ne vous connectez pas à votre compte.
Authentification clientEspace client uniquement. Ce cookie ne sera pas installé si vous ne vous connectez pas à votre compte.
Authentification clientEspace client uniquement. Ce cookie ne sera pas installé si vous ne vous connectez pas à votre compte.
Nécessaire à la fourniture du serviceStocke la langue courante
Mesure d'audienceGoogle analytics
Mesure d'audienceGoogle analytics
Mesure d'audienceGoogle analytics

Établissements médicaux : pourquoi et comment migrer vers le cloud ?

Dans le secteur de la santé, les établissements médicaux optent massivement pour le cloud computing afin de moderniser leurs infrastructures informatiques vieillissantes et de traiter des volumes de données toujours plus conséquents. 

Mais quels sont les bénéfices du cloud pour les acteurs de la santé ? Pourquoi le domaine de l’imagerie médicale est-il particulièrement concerné par cette transformation ? Quelles sont les bonnes pratiques à mettre en œuvre pour migrer son SI vers le cloud ?

Les avantages du cloud pour les établissements médicaux

Parmi les principaux bénéfices du cloud pour les structures médicales, on peut notamment citer : 

  • Une diminution des coûts et une meilleure flexibilité : à l’inverse d’une infrastructure hébergée sur site, le cloud ne nécessite aucun investissement matériel. Les mises à jour, la maintenance des serveurs… sont effectuées directement par le fournisseur. 

    Le recours à un cloud public et son modèle ‘pay as you go” permet également de ne pas payer de frais sur-provisionnement. Autrement dit, le cloud permet à la fois aux établissements de réaliser des économies financières, mais aussi de se décharger d’une partie de la gestion technique de l’infrastructure et de gagner en flexibilité sur la capacité de stockage.   
  • La possibilité d’interconnecter facilement les applications : si dans une infrastructure on-premise, chaque application nécessite une configuration matérielle et logicielle spécifique, le cloud permet de créer des environnements virtuels où les applications peuvent être déployées de manière indépendante, ce qui facilite leur interconnexion.

    Les applications peuvent ainsi fonctionner en symbiose. Il en résulte un meilleur partage de l’information entre les différents professionnels de santé, qu’ils soient situés ou non dans l’établissement, et une meilleure coordination des services de soins.  
  • Une meilleure communication avec les patients : grâce au cloud, les patients peuvent accéder à l’ensemble de leurs informations depuis un espace unique, alimenté par les différentes applications des professionnels de santé. Gestion des rendez-vous, téléconsultation, ordonnances, suivi des paiements et remboursements, consignes concernant la prise des traitements, imagerie médicale… sont accessibles depuis un accès centralisé, ce qui améliore sensiblement la communication entre le personnel soignant et les patients.

Le cloud, une opportunité de taille pour l’imagerie médicale


L’imagerie médicale joue un rôle crucial dans le diagnostic et le suivi des patients. Si les images médicales sont de plus en plus précises grâce aux nouvelles technologies, ce niveau de détail toujours plus élevé augmente aussi le poids des fichiers.

Les infrastructures vieillissantes hébergées sur site ne sont donc plus adaptées aux importants volumes de données générées par les examens d’imagerie. Il est ainsi essentiel de disposer d’un système robuste, flexible et performant pour stocker, traiter et partager ces informations de manière sécurisée et rapide.

 

Autrefois stockées sur des CD ou des DVD, les images médicales (IRM, scanner, radio…) peuvent désormais être partagées facilement à distance grâce à des applications dédiées dans le cloud…  y compris à des spécialistes situés dans d’autres d’établissements. Cela accélère et fiabilise sensiblement la prise de décision sur laquelle repose la suite du parcours de soins. 

Établissement médical : 3 conseils pour migrer vers le cloud


La migration de l’infrastructure d’une acteur médical vers le cloud est un processus complexe. Afin de vous aider dans votre migration, voici trois bonnes pratiques à mettre en oeuvre : 

  • Constituez une équipe projet représentative de l’établissement : il est important d’inclure, dès le départ, des représentants de chaque métier dans l’équipe qui pilotera le projet. Le personnel de l’établissement étant l’utilisateur final du cloud qui sera mis en place, il est important d’évaluer les attentes, les besoins et les contraintes de chaque service afin que la migration puisse améliorer le quotidien de chacun : personnel soignant, service administratif, équipe IT, secrétaires médicales etc. Cette démarche inclusive permet également de diminuer la défiance face au changement et de fédérer autour du projet. 
  • Ne pas tenter de répliquer le fonctionnement on-premise : copier le modèle de l’infrastructure existante afin de gagner du temps est une tentation à laquelle il convient de résister. Une migration vers le cloud est l’occasion parfaite de repenser les processus et la gestion des flux de travail. Les solutions cloud offrent des fonctionnalités spécifiques qui peuvent être exploitées pour améliorer la performance de votre établissement. 
  • Concevoir un plan de migration solide assurant l’interopérabilité des services : la stratégie de migration est le pilier de votre projet. Au-delà de la migration des applications et des données existantes vers l’infrastructure cloud, il est important de planifier la mise en place des interconnexions entre chaque élément du SI. Dans le cas d’un choix de cloud hybride, il est ainsi primordial de veiller à l’interopérabilité du cloud privé et du cloud public. Une planification minutieuse évitera les interruptions de service et garantira une transition en douceur vers le cloud.

Le cloud offre de multiples opportunités aux acteurs de la santé qui souhaitent accélérer leur transition du numérique. Il joue notamment un rôle clé pour décupler le potentiel de l’imagerie médicale. Néanmoins, une migration vers le cloud nécessite une préparation approfondie, menée conjointement par les représentants des différents services.