Je confirme être un professionnel de santé*

Valider

* Conformément à la loi française de décembre 2011 relative au renforcement de la sécurité sanitaire et à ses décrets d'application de mai 2012, « les sections des sites internet réservées aux seuls professionnels de santé doivent être, à minima, accessibles après une page d'engagement de l'internaute, certifiant qu'il est un professionnel de santé. »

Informations sur les cookies

Les cookies sont des petits fichiers installés sur votre ordinateur ou votre smartphone. Ils nous permettent de stocker des informations relatives à votre navigation sur notre site.

En savoir plus Accepter les cookies

Politique de confidentialité

Accepter les cookies Fermer

Informations sur les cookies

Olea Medical utilise trois types de cookies :

  • Les cookies de session ou de préférences qui sont indispensables à la navigation et au bon fonctionnement du site
  • Les cookies de mesure d’audience et autres traceurs servant à établir les statistiques d’audience du site

Ces cookies sont paramétrés selon les critères d’exemption du consentement tels que définis par la CNIL

Nom du cookieTypeDescription
Nécessaire à la fourniture du serviceMémorise l'attestation obligatoire "professionnel de santé"
Nécessaire à la fourniture du serviceStocke le consentement pour chaque cookie de type “traceur”.
Nécessaire à la fourniture du serviceStocke l'authentification nécessaire au téléchargement des cases reports
Authentification clientEspace client uniquement. Ce cookie ne sera pas installé si vous ne vous connectez pas à votre compte.
Authentification clientEspace client uniquement. Ce cookie ne sera pas installé si vous ne vous connectez pas à votre compte.
Authentification clientEspace client uniquement. Ce cookie ne sera pas installé si vous ne vous connectez pas à votre compte.
Authentification clientEspace client uniquement. Ce cookie ne sera pas installé si vous ne vous connectez pas à votre compte.
Authentification clientEspace client uniquement. Ce cookie ne sera pas installé si vous ne vous connectez pas à votre compte.
Authentification clientEspace client uniquement. Ce cookie ne sera pas installé si vous ne vous connectez pas à votre compte.
Nécessaire à la fourniture du serviceStocke la langue courante
Mesure d'audienceGoogle analytics
Mesure d'audienceGoogle analytics
Mesure d'audienceGoogle analytics
Nécessaire à la fourniture du serviceAssocié aux services CloudFlare concernant la sécurité du site

Quel est le devenir des radiologues et de la radiologie ? L'opinion de notre PDG Fayçal Djeridane

Le progrès des technologies d’imagerie médicale nous porte à croire que la rapidité et l’automatisation de certaines tâches ont libéré du temps dans l’agenda des professionnels de l’imagerie médicale. Par exemple, un examen d’imagerie aux rayons X est passé d’un temps d’exposition de 25 minutes à la fin du XIXè siècle à seulement quelques secondes, voire moins, aujourd’hui.[1],[2]

Pourtant, en tapant « radiologue » sur Pubmed, 6 des 10 premiers résultats traitent de leur rôle de plus en plus complexe, voire de « burnout » ou de dépression.

En effet, malgré le gain de temps, le nombre d’examens a explosé et le suivi thérapeutique exige de plus en plus d’imagerie. Celle-ci a un rôle : 1) préventif, avec les campagnes de dépistages des cancers du sein ou des poumons par exemple , 2) de diagnostique et aussi 3) curatif dans le registre de la radiologie interventionnelle qui ne cesse de croître.

Les examens sont de plus en plus complexes à analyser et la myriade de biomarqueurs associés aux images rend la tâche exhaustive et extrêmement difficile, particulièrement dans un contexte d’urgence. D’où le rôle grandissant de l’IA pour soutenir le radiologue dans toutes ses nouvelles missions.

Il est important de redonner du temps-patient au radiologue. En effet, dans une course folle liée à la succession des examens, le radiologue a moins de disponibilité pour ses patients.

Voilà pourquoi nous devons unir nos efforts pour fournir des outils automatisés, basés sur l’IA ou d’autres techniques, qui permettent de libérer le radiologue des tâches répétitives sans valeur ajoutée. Environ 80% des examens d’imagerie sont normaux. Un outil qui permettrait de différencier ces cas de ceux qui nécessitent l’attention du radiologue accorderait un gain de temps considérable.

A l’échelle globale, les radiologues sont également activement impliqués dans la recherche clinique, contribuant indirectement à l’amélioration des techniques d’imagerie. Cela est d’autant plus important dans un contexte où la population vieillit et où la recherche s’oriente vers la médecine personnalisée/de précision et le développement des technologies de l’information.

Dans le futur, j’imagine une pratique radiologique réussie comme étant synonyme de collaboration et de communication avec les différents spécialistes dans une approche multidisciplinaire ; de soins centrés sur le patient ; de temps réservé à la recherche et à l’apprentissage continu ; d’équilibre entre vie professionnelle et vie privée. Chacun de ces compartiments devrait grandement bénéficier de l’intégration de l’IA et des processus d’’automatisation.

Ecrit par Fayçal Djeridane, CEO d’Olea Medical

[1] Feldman A (1989). « A sketch of the technical history of radiology from 1896 to 1920 ». Radiographics. 9 (6): 1113–1128. doi:10.1148/radiographics.9.6.2685937.

[2] Ou X, et al. Recent Development in X-Ray Imaging Technology: Future and Challenges. Research (Wash D C). 2021. doi: 10.34133/2021/9892152